Ma vie mon mirage.

Ma vie mon mirage.
Ce grand voyage,
Dont je survole les pages,
Pas toujours de manière sages,
Parfois même avec de mauvais présages.
A vouloir la contrôler,
Face à elle je me sens désarmé,
Comme le sentiment d’être emprisonné,
Dans ce qu’elle a décidé.
Je tente bien de la bousculer,
De la vivre de mon plein gré,
Mais elle me rappelle que bien caché,
C’est à elle que j’appartiens à jamais.
Je ne parviens pas dans cet état confinés,
Ni à l’admettre, ni à l’accepter,
Que c’est à elle de jouer,
Qu’Elle m’a saisi comme un orphelin abandonné.
Des jours sombres et des beaux jours,
Elle me fait parfois la cour,
Me témoigne de son amour,
Mais elle me joue aussi des tours.
Je n’arrive pas à la cerner,
Malgré mes efforts qui ne peuvent être contestés,
Comme le sentiment d’aimer,
Quelqu’un qui vous a abandonné.
Ce sentiment d’être abandonné,
Laissé sans aucunes sécurités,
Mais malgré tout emprisonné,
Dans cette relation que je ne saurai expliquer.
Elle est toujours dans les parages,
À me faire savoir quand je ne suis pas sage,
Elle fait parfois monter une rage,
Comme celle d’un animale furieux d’être en cage.
Mais que va-t-elle décider,
Va-t-elle continuer de me harceler,
Ou va-t-elle un jour se calmer,
Et se décider à m’aimer.
De cette forme je n’ai pas envie de rester,
de continuer,
Pour elle j’ai travaillé,
Et je souhaite être récompensé.
Ne souhaitant pas démissionner,
Il lui faudra me témoigner,
Que des beaux jours vont arriver,
Et que je puisse m’élancer.
(Visited 1 times, 1 visits today)

Articles Recents